L'arbre à la fenêtre...

Tout comme pour la photo précédente, la fascination et l'émotion restent gravées en moi. C'était en avril 1986 juste avant la destruction des lieux et le ressenti s'explique probablement par le fait d'avoir bravé l'interdit en pénétrant dans l'enceinte de la fosse 6 d'Haillicourt.

Écrire commentaire

Commentaires: 0